La pêche au toc cartonne !

Il semblerait que les truites soient en plein regain d’activité. Il ne m’a pas fallu plus de quelques heures au toc pour m’en persuader ! Malgré des niveaux encore très hauts, j’ai pu en prendre des dizaines rien que dans le gour sous chez moi, dont plusieurs prises deux fois en quelques jours. Chaque dérive correcte était récompensée par une touche.

Comme je n’ai pas grand chose de plus à dire je me contente de joindre des photos des nombreux poissons de ces derniers jours, dont les trois quarts sont maillés.

dav

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une autre de 25cm à la robe magnifique !

dav

Une jolie de 26,5…

dav

…capturée à nouveau 3 jours plus tard lors d’un petit coup du soir d’une demi-heure.

dav

Le même soir j’en fais deux autres dont une belle de 28,5 à la tombée de la nuit qui m’a offert un combat dantesque en pleine veine de courant; je la voyais plus grosse quand même…

dav

Encore quelques unes pour le plaisir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En bref, un régal !

@+

Fishare en Ardèche !

C’est à l’occasion d’une rencontre avec l’équipe de la chaine YouTube ->Fishare<- au salon de la pêche de Clermont-Ferrand que naquit l’idée d’une pêche en terres (ou plutôt, en eaux) ardéchoises. Plus récemment, rendez-vous est pris, facilité par le fait que les parents de l’ami Léo possèdent un gîte (petite pub 😉 : ->Gîte de Pierregras<- ). Le bien nommé Gérémia n’ayant pas pu venir (pour cause de concert car il est membre d’un groupe de musique : ->Oakman Band<- ), je me retrouve donc avec Florian, Morgane et Benjamin. Malheureusement, Léo n’a pas pu nous rejoindre le premier jour, mais heureusement pour lui, il n’a pas raté grand chose.

Le temps est au beau fixe mais il ne fait pas très chaud et la température de l’eau du ruisseau dans lequel nous débutons a nettement baissée… En chaussures de marche et short de bain, je m’en suis vite rendu compte… Et ça se ressent sur l’activité des truites. Nous avons pas mal de suivis et quelques tapes mais la pêche reste très lente.

Malgré tout, l’équipe aura (je pense) eu le plaisir de découvrir un endroit sympathique.

DSCF3978

Ben en action…

DSCF3977.JPG

La fine équipe !

DSCF3982.JPG

Attendez, ne partez pas ! On a quand même fait un peu de poisson, à commencer par Ben, puis par moi. C’est pas ouf mais on n’est pas capot, sauf Florian ^^ et Morgane, mais en même temps, elle ne pêche pas mais est notre photographe.

DSCF3976.JPG

Finalement, je trouve un leurre qui déclenche pas mal les truites, un Doras 43 de chez Tackle House.

DSCF3980.JPG

Belles couleurs !

Malgré tout, elles sont toujours autant tatillonnes et ont du mal à se piquer.

C’est en fin de parcours que j’en fais une autre petite au D-Contact.

DSCF3983.JPG

Le soir-même, je décide de leur faire découvrir ma rivière qui en ce moment donne bien lors des coups du soir. Seulement, les coups du soir sont bons lorsqu’il a fait chaud dans la journée, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Nous éprouverons toutes les difficultés du monde à faire bouger quelques truites. Ben en décroche une petite dans ses pieds, Flo est toujours capot et moi j’en loupe une et en fais une d’environ 24cm en testant la canne de ce dernier avec le Doras 46 de Tackle House. Je trouve ces leurres particulièrement intéressants car ils sont extrêmement denses par rapport à leur taille et pêchent très profond.

DSCF3986.JPG

Une nouvelle fois, je pense que la team a pu consoler son manque de truites par la beauté des lieux…

DSCF3987.JPG

La première journée touche à sa fin et nous nous retrouvons au gîte pour une petite soirée placée sous le signe de la convivialité et bien évidemment, du partage !

Le lendemain matin, Benjamin doit partir. Léo quant à lui est dispo, nous partons donc avec Flo, pêcher une superbe rivière qui coule dans un décors de rêve !

DSCF3990

Un endroit idéal pour faire des prises de vue au drone n’est-ce pas Flo ?

DSCF3988.JPG

DSCF3992.JPG

Il fait bien plus chaud qu’hier et j’ai fait l’erreur de pêcher en waders…

Malgré tout, il se passe beaucoup plus de choses que la veille. L’eau est d’une clarté exceptionnelle et on voit tout ce qui se passe sous la surface. Comme une énorme fario qui dépassait allègrement les 50cm qui est venue taper dans une plus petite d’à peu près 25cm, très impressionnant ! Je reviendrai pour essayer de faire une des grosses truites qui peuplent cette rivière.

Un petit moment plus tard, je débloque le compteur avec un beau poisson de 25cm.

DSCF3998

DSCF4001

Léo en fait de même.

DSCF4004

Nous attrapons encore quelques petites, puis nous faisons une pause pour manger le traditionnel pâté !

DSCF4006

Flo est toujours capot. La seule différence entre lui et Léo et moi est qu’il pêche au poissons nageurs et nous, à la cuiller Mepps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les prises s’enchainent, surtout sur les postes à l’ombre car le soleil cogne fort.

DSCF4017

DSCF4009

Je me paye même le luxe d’en faire une à la Vibrax en coloris Fire Tiger.

DSCF4021.JPG

Désespéré, Florian emprunte une Mepps n°1 à Léo… et sort 4 truites d’affilée. Comme quoi, il n’y a pas de hasard.

DSCF4018

Quelle merveille !

D’ailleurs, la cuiller Mepps fera l’objet de la rubrique « Leurres de la session » dans la vidéo (s’il y en a une 😉 ) à venir sur la chaine Fishare.

Le lendemain, Léo et Flo sont seuls sur un ruisseau, ce sera l’occasion pour eux de faire quelques fario supplémentaires, mais rien de bien folichon… à l’image de ces quelques jours de pêche qui, il faut le reconnaitre, ont été très difficiles.

J’espère néanmoins que l’équipe gardera un bon souvenir de leur passage chez les ardéchois et reviendront sous peu !

@+

 

 

Grosses fario de deuxième catégorie

Le frai n’ayant toujours pas commencé (et ne commencera pas avant 2 ou 3 semaines) je suis reparti en deuxième catégorie pour prendre quelques truites.

D’entrée de jeu, j’en loupe une d’un petit 35, puis je me fais littéralement exploser par une 40+ qui m’a pris 10m de tresse et m’a cassé en frottant contre un rocher (adieu Tricoroll 67 HW…). Je n’ai pas le souvenir d’avoir pris un touche aussi violente que sur cette truite !

Le pire, c’est que quelques lancers plus tard, je décroche une autre grosse fario d’environ 40cm… ça s’annonce bien…

Je me console avec des poissons plus modestes.

102_0098

De la manière dont je la tiens, on ne dirait pas qu’elle mesure 29cm.

Puis un peu plus loin, je prends une belle touche en plein courant. L’eau est très claire alors on voit les attaques, c’est juste magique ! Elle aussi, elle est grosse ! Cette fois, je n’ai pas le droit de la perdre. Je maitrise le combat en douceur et échoue délicatement cette superbe fario de 40cm tout rond.

102_0099

La roue tourne !

102_0102

102_0103

102_0104

Va grandir encore un peu !

Elle fait du bien celle-là ! Et c’est loin d’être la dernière. Pas mal de prises qui tournent autour des 30cm.

102_0105

28cm

102_0106

Une petite merveille de 29cm à la robe sombre.

Et même une arc !

102_0109

102_0110

Les touches se raréfient alors. Ce n’est qu’une demi-heure plus tard que les festivités reprennent avec ce beau poisson de 38cm assez fin mais bien bagarreur, capturé dans peu d’eau.

102_0112

102_0113

102_0114

Cette photo est magnifique je trouve !

Ainsi qu’un bébé…

102_0115

Comme c’est petit une truite de 20cm !

Les touches se raréfient à nouveau, jusqu’au moment où je loupe quelque chose de gros en plein courant… dommage.

Sur une zone assez profonde au courant soutenu, je passe sur un petit longbill minnow (Sakura Ciscus Minnow 65 SP). A quelques mètres de moi, une grosse truite le gobe sans hésitation. Les bagarres avec des truites de cette taille sont épiques ! Surtout sur du matériel léger.

Encore une fois, quel poisson superbe ! Et encore une fois, 40cm tout rond.

102_0118

Écraser ses ardillons prend tout son sens quand une truite avale le leurre ainsi.

102_0119

102_0121

Et ce n’est toujours pas fini ! Au lancer suivant…

102_0124

…encore une grosse truite ! Je n’ai pas la mesure, elle m’a échappée avant. On n’a qu’à dire qu’elle fait 37cm.

Et quelques lancers plus tard…

102_0125

…un nabot de 27cm.

Et devinez quoi… ce n’est toujours pas fini !!!

Dans les derniers instants de la session, je prends encore une méchante secousse suivie d’un combat dantesque dans le courant. La responsable, une nouvelle grosse truite un poil plus grosse avec ses 41cm.

Une pure merveille !

102_0126

102_0130

The eye of the trout…

Bon, là c’est vraiment fini par contre. Et quel après-midi de malade ! 17 truites, une de 37cm, une de 38cm, deux de 40cm et une de 41cm, plus plein d’autres de 15cm (oui, 15cm…) à 29cm ainsi qu’une arc portion d’environ 30cm. Sans oublier une superbe casse qui me restera longtemps en travers de la gorge et pas mal de décroches.

Le tout sans épuisette, je l’ai oubliée. Elle m’aurait été d’une grande aide pour écourter certains combats.

Voilà tout, à la prochaine pour de nouveaux poissons ! Je compte faire ce week-end ma dernière sortie truite de l’année avec l’ami Léo.

Je précise quand même qu’il faut les laisser un peu tranquilles même si elles ne sont pas sur frayère (et ne le seront pas avant deux ou trois semaines chez moi) et qu’il est préférable d’arrêter de les pêcher quelques semaine avant le début de celui-ci pour qu’elles aient le temps de se remettre pour aborder de la meilleure manière cette période éprouvante pour elles. Donc voilà, pas la peine de venir me casser et me traiter de sale viandard irrespectueux. Peace. 😉

@+

Ma fermeture de la truite 2016

N’étant pas là pour le week-end de la fermeture, et ne disposant d’une plage horaire de seulement une heure, c’est donc une fermeture anticipée express que je m’apprête à faire.

Et me voilà bien heureux car il a plu la veille. Le niveau de l’eau est juste parfait ! En plus elle est trouble, c’est super pour l’approche car les truites nous voient beaucoup mois facilement.

Il faut être efficace, donc je ne me prends pas la tête et pêche à la cuiller dorée n°2.

Bonne pioche ! Les truites sont en folie !

Ça commence avec une petite à la robe superbe.

102_0064

Suivie d’une autre, peut-être maillée, superbe encore une fois. Malheureusement, elle a un côté de la mâchoire complètement explosé, probablement un pêcheur indélicat…

102_0066

Voilà le côté le moins endommagé

Après avoir prospecté un grand trou d’eau, je finis par quelques coups à contrecourant. L’eau trouble est meurtrière pour les truites ! Par eau claire, je n’aurais jamais tapé cette merveille de noiraude sortie d’une pierre à un mètre de mes pieds.

102_0067

102_0069

Un bout de charbon !

Un peu plus loin, je prends une méchante tape suivie d’un bref combat, pour une superbe fario de 25cm.

La période d’étiage a fait son effet sur ce poisson assez maigre.

 

102_0070

102_0071

Ma brève fermeture s’achève sur cette jolie petite truite, la dernière de la saison.

102_0072

10 truites en une heure, ça fait plaisir de finir la saison truite comme ça !

Je prolongerai peut-être le plaisir en deuxième catégorie avant que le frai ne commence.

@+

Rapide coup du soir aux leurres

Que c’est difficile en ce moment ! Le niveau de la rivière est très bas et les truites restent cloitrées sous leur caillou.

Elles réagissent très mal aux leurres et il s’avère très compliqué de trouver le bon pattern.

J’arrive quand même à en faire bouger quelques unes au Phoxy Minnow HW (Sakura). Merci à mon pote de l’avoir oublié dans ma boite ^^

IMG_20160816_183311

Ainsi qu’une autre, maillée celle-là qui est sortie comme une balle de son rocher… et ça se voit !

IMG_20160816_190628

Très jolie noiraude !

Mais ce petit poisson nageur ne performe pas plus que ça. Un changement s’impose et un peu par défaut, je tente une cuiller n°3 pour essayer de les réveiller. Et ça marche… un petit peu.

Je tape une truite presque maillée…

IMG_20160813_192807

…suivie de cette merveille en plein courant ! Pas très grosse (environ 25cm), mais juste superbe !

IMG_20160813_193626

Celle-là, elle est exceptionnelle !

La session ne se termine pas trop mal.

@+

Haute-Savoie 2016 (2e partie)

->VOIR LA PREMIÈRE PARTIE<-


Chose promise, chose due, on se retrouve pour la deuxième partie de mon petit séjour en Haute-Savoie.

Attaquons donc sans plus attendre avec le quatrième jour.

J’ai une heure à tuer avant le repas, donc direction le petit ruisseau de la dernière fois, à la cuiller cette fois.

Je ne tarde pas à faire bouger les truites, et ouvre le compteur avec cette petite maillée.

IMG_20160809_234008

Puis j’arrive à la même cascade que la fois précédente. Je prends une fario à la Mepps n°3 cuivrée, qui se décroche dans mes pieds puis en sors une autre du même gabarit.

IMG_20160809_234121

IMG_20160809_234231

Correct pour 45 minutes de pêche. Sur le chemin du retour, je profite de l’endroit.

IMG_20160809_234503

IMG_20160809_234402

Un gros oiseau dont je ne connais l’espèce…

IMG_20160809_234612

Une mini forêt sur un rocher.

L’après-midi, je tente une partie plus en amont de la superbe rivière du premier jour.

IMG_20160809_235830

Le temps est très orageux et sous les arbres, il y a très peu de lumière.

Les prises sont régulières et toutes les truites sont calibrées. C’est fou ! Elles font toutes environ 21cm… Elles sont bien jolies quand même

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le cinquième et dernier jour, c’est toujours sur cette même rivière que je pêche.

Et ça commence de la plus belle des manières avec cette fario moche mais de taille très correcte…

IMG_20160810_201823

IMG_20160810_201919

Entre 25 et 27cm

Puis les poissons s’enchainent…

Dans le lot, il y en a quelques maillés.

Seulement, l’activité cesse pile au même endroit que la dernière fois… Une heure plus tard, elle reprend au même endroit. C’est dingue quand même. Peut-être une portion moins poissonneuse… Je ne connais pas assez la rivière pour le savoir.

IMG_20160810_202726

Une autre de 24cm environ.

IMG_20160810_202824

IMG_20160810_202925

Bien noiraude.

J’arrive alors au joli trou de la dernière fois où j’avais fait une fario de 27.

IMG_20160807_001041

Au même endroit, je ferre un joli poisson et le combat est titanesque ! Elle m’a fait croire à une 35+. Seulement…

IMG_20160810_203102

J’hallucine ! En deux parties de pêche sur cette portion, je me démerde de faire deux fois le même poisson !!

La voilà sous un autre angle pour changer un peu.

IMG_20160810_203157

Un peu plus loin, alors que je relevais mon appât, un belle truite y était pendue… complètement immobile, on aurait dit un bout de bois. Par contre, quand elle s’est décrochée, elle s’est vite taillée, pas de problème pour bouger là ! ^^

Et encore un peu plus loin, ce superbe poisson de 26 cm.

IMG_20160810_203255

A peine piquée… nickel !

IMG_20160810_203357

Magnifique !

Après quoi, les prises sont toujours aussi nombreuses.

IMG_20160810_203707

IMG_20160810_203921

Non, ce ne sont pas les mêmes.

Et il y en a beaucoup qui font la maille !

IMG_20160810_203755IMG_20160810_203841

Quelle sortie !! Peut-être 15 ou 20 truites dont la moitié de maillées… ça ne rigole pas la Haute-Savoie !!

La dernière pêche est plus que réussie et je quitte ce département sur une bonne note. Me voilà réconcilié par rapport à l’an dernier.

Ce fut un plaisir de découvrir cette rivière et de redécouvrir d’autres cours d’eau. La Haute-Savoie fait incontestablement partie des paradis de la pêche de la truite. Je ne peux m’empêcher de penser que là où j’étais, il y a une grosse pression de pêche… qu’est-ce que ça doit être dans des endroits plus sauvages et reculés !!

En tout cas, vivement l’année prochaine !

@+

Haute-Savoie 2016 (1ère partie)

De retour de 5 jours en Haute-Savoie (74), il est maintenant temps de faire un petit compte-rendu.

Déjà, la poisse de ->l’année dernière<- semble s’être dissipée car j’ai pris beaucoup de plaisir à pêcher les truites des rivières de là-bas, et ce, dès le premier jour.

Cette rivière, j’y suis déjà passé devant à maintes reprises,  mais je n’y ai jamais pêché.

IMG_20160807_001206

Ce n’est pas vilain pourtant…

Je me suis donc rendu compte que c’était une grossière erreur de ne pas y a voir pêché plus tôt. Malgré qu’elle est au bord de la route, elle regorge de truites, et il y en a beaucoup de jolies (nous y reviendrons…).

Aux petits vers de terreau, les prises ne se font pas attendre longtemps. Seulement, comme l’an dernier, les touches son très discrètes et le ferrage demande un bon timing. C’est en ferrant avec une léger retard d’environ une seconde que je pique le mieux.

Je précise aussi que j’ai testé le nylon bicolore de chez Aqua Line en 16/100. J’avoue avoir été séduit par sa glisse et surtout par sa visibilité. Un excellent produit à 9,50€ les 150m, je recommande. Enfin, bref…

IMG_20160807_000356IMG_20160807_000611IMG_20160807_000728

Bien jolies ces petites savoyardes, mais ça reste petit. Les plus grosses, je les décroche toutes sans exception. A savoir, quatre fario largement maillées.

Puis soudain, le calme plat. Il faut attendre une bonne heure pour que les truites se remettent en activité.

Après avoir fait quelques petites, j’arrive ici:

IMG_20160807_001041

Qu’on ne me fasse pas croire qu’il n’y a pas une grosse mémère là-dedans !

Il est impensable que je passe ce trou sans rien prendre. Alors j’insiste. J’insiste jusqu’à un arrêt franc de mon fil aussitôt sanctionné d’un ferrage.

Ce n’est clairement pas vilain ! Elle part comme une balle se réfugier sous le tronc d’arbre, donc je resserre la pression sur le frein alors elle part dans las cailloux de l’autre côté… autant dire qu’en 12/100, ce petit jeu de flipper est assez flippant (sans mauvais jeu de mot ^^). Elle rejoint enfin l’épuisette et je suis assez déçu de voir qu’elle ne mesure que 27cm. Mais bon, ça fait plaisir quand même, elle est amplement méritée. 😉

IMG_20160807_000826

Et la palme d’or de la photo la plus mal cadrée de l’année est décernée à…

La session se termine avec quelques petites fario en supplément. Cette première pêche est de bonne augure pour la suite.

Le deuxième jour, changement de décors; direction un ruisseau de plus petite taille, mais néanmoins très joli.

IMG_20160807_232456

D’ailleurs, je fais la première truite sous les branches sur la photo ci-dessus, au bout de quelques minutes de pêche.

IMG_20160807_232332

Plus ou moins 21cm

Ça s’annonce bien, mais ce n’est pas si évident que ça finalement. Il y a peu d’activité et il faut beaucoup insister sur chaque poste pour arriver à dénicher ses habitantes.

Une autre de plus ou moins 22cm.

IMG_20160807_232625

Sur ce poste:

IMG_20160807_232950

Un poisson plus correct de 24cm dont le combat m’a une nouvelle fois fait penser à plus gros. Les combats de ces truites sont juste dingues ! Sur ma Maxxter c’est un régal !

IMG_20160807_232836

IMG_20160807_233103

Superbes ces truites en pleine lumière !

Pas énormément de poissons sur ce ruisseau, mais ce fut bien agréable.

IMG_20160807_232724

Bien encombré et technique à pêcher… j’adore ça ! 😀

IMG_20160807_233210

L’après-midi, c’est sur un nouveau ruisseau, toujours au toc, que je m’essaye. Il est situé en plein milieu de la ville et l’accès se fait… à côté des poubelles… Mais je sais qu’il y a des truites dedans. Et cela se confirme assez vite avec ce joli poisson de 25cm sous un superbe pont en béton…

IMG_20160807_233322

IMG_20160807_233420

Par contre, plus on avance, plus c’est sauvage. Et ça c’est cool 😉

IMG_20160807_233843

IMG_20160807_233524

Et hop ! Une maillée !

IMG_20160807_233626

Et pendant ce temps-là…

IMG_20160807_233743

…mon frère attrape sa voisine.

Encore un doublé avec une truite maillée pour ma part !

IMG_20160807_233946

Prises à cette cascade superbe.

IMG_20160807_235844

Euh… attendez une minute… Regardez en haut à gauche dans le canyon.

C’est une blague ?!!

IMG_20160808_000016

IMG_20160808_000124

Tu vas être content Phil…

Comment me mettre sur les nerfs… Et après ces gens-là se prétendent aimer la nature. C’est sur que c’est bon pour la rivière de démolir les fonds de l’eau, de butter les larves et insectes aquatiques… cela n’a aucun impact sur l’écosystème…

Bon, sinon, le troisième jour est assez décevant. Seulement quelques perches au lac de Passy avant l’invasion de baigneurs. En début de session, je ferre un perche et arrête de mouliner pendant le combat pour m’assurer de toujours l’avoir au bout. Au moment de reprendre la récupération, je sens du poids et mon moulinet se met à siffler. Certainement un beau brochet de 70/80cm qui m’a volé ma perche et qui ne s’est malheureusement pas piqué… Au moins j’aurais eu le plaisir du combat pendant une vingtaine de secondes.

Voilà, à la prochaine pour la suite ! Autant vous dire que le meilleur reste à venir. 😉

@+