Hautes-Alpes: la suite

Le séjour dans le 05 se poursuit, mais avant d’aller à la pêche, une petite rando dans le parc National des Écrins.

Je vous invite aussi à aller jeter un œil à la première partie: https://pecheurdusud.wordpress.com/2016/07/19/hautes-alpes-entree-en-matiere/

IMG_20160719_194343

Bien sympa ce paysage montagneux. Voilà quelques photos en vrac…

On n’est pas bien là ?

IMG_20160719_200233

En ce qui concerne la pêche, c’est dans un torrent à proximité, au toc, que je tente ma chance.

Dès la première dérive, je prends une belle touche, suivie d’un sympathique combat dans le courant. Mais malheureusement…

IMG_20160719_200822

Beurk

Une vieille bassine dégueulasse… ça relève du scandale dans un ruisseau pareil.

Et c’est loin d’être la seule ! L’avantage de ces truites, c’est qu’elles font bien pour le barbecue.

Pour fuir ces poissons infâmes, je pars en direction de la confluence de ce torrent avec la rivière en aval. En pêchant à la descente, d’autres bassines…

IMG_20160719_200927

Mais au milieu de ce festival de moignons, une petite perle vient me redonner de l’espoir.

IMG_20160719_201035

Minuscule, mais bien jolie

Ça y est, je suis maintenant à la confluence pour un nouveau départ.

IMG_20160719_204721

Elle a de la gueule cette rivière !

Les truites y sont présentes, et visiblement, il n’y a pas de lâchers.

IMG_20160719_201122IMG_20160719_201219

Une petite noiraude extrêmement maigre ! On dirait un serpent !

IMG_20160719_204600

Un Twix ?

D’autres merveilles de ces lieux…

Vraiment agréable à pêcher cet endroit !

IMG_20160719_205131IMG_20160719_205345

C’est sur ce poisson de 24 cm que s’achève cette journée assez productive en truites.

IMG_20160719_205255

Le lendemain, je suis au bord du Drac, aux leurres, sur une portion plus en aval que la dernière fois.IMG_20160720_201453

Je débute à contrecourant (#barbeaustyle) avec un Tricoroll 67 HW. Je prends une cartouche et place un ferrage. Alors que je pense ramener une branche, ce que j’ai au bout de la ligne se met à bouger, mais se décroche quelques instants plus tard.

Toujours avec le gros Tricoroll (6,7cm), je prends une première petite truite. Une nouvelle preuve, s’il en fallait une, que l’on pêche toujours trop petit.

IMG_20160720_201313

Un peu plus loin, alors que j’insiste autour d’un joli rocher, une truite juste énorme en sort et cogne mon leurre. Malheureusement, elle n’a pas ouvert la gueule et était inferrable. Et dire que j’avais la truite de ma vie à portée de main… un pavé d’environ 45-50cm.

Je prends quelques petites fario en guise de lot de consolation, mais je ne peux m’empêcher de penser qu’elles auraient sans problème pu servir d’apéro pour le monstre que je venais de louper.

IMG_20160720_201619

IMG_20160720_201758

Doublé !

J’arrive alors sur ce poste très prometteur:

IMG_20160720_202129

Je lance dans le courant et laisse mon leurre dériver sous les branchages. Au premier passage, c’est pendu! C’est plutôt correct et le combat fut fort sympathique avec quelques chandelles.

IMG_20160720_201932

Pas énorme, mais honorable avec ses 26cm

Les prises se succèdent, mais rien de monstrueux. Cela dit, elles sont magnifiques. Notamment cette petite de 24cm.

IMG_20160720_202248

Et cette autre de 24 toujours.

IMG_20160720_211610

Après quoi, le calme plat. Plus une truite en vue.

Je change de leurre et tente le Ryuki 60 comme la dernière fois, sans succès.

Ce n’est qu’une heure plus tard que je trouve le bon leurre et la bonne animation: un D-Contact 50 coloris 11 animé lentement avec des tirées lentes et assez amples.

C’est ainsi que je décide les derniers poissons de la journée sur ce spot.

IMG_20160720_211822

IMG_20160720_211724

Voilà, deux jours bien sympathiques et des truites coopératives. Il ne manquait qu’un gros poisson pour couronner le tout, mais bon, ce n’est déjà pas mal. 😉

A la prochaine pour le dernier article des Hautes-Alpes !

@+