Grosse carpe au leurre, barbeau et hotus au maïs

A la pêche, il y a des jours avec, et des jours sans. Aujourd’hui était un bon jour avec.

Je suis avec Loïs au bord de l’Ardèche, pour pêcher le barbeau et le hotu avec un montage en plombée coulissante au maïs.

Le départ ne se fait pas attendre, la canne est arrachée du sol et se met à glisser sur la plage la faute à un frein pas assez desserré. Je ferre tant bien que mal, et le combat s’engage. C’est un très beau barbeau que je tiens là. A la fin d’un rude combat, il accuse tout de même les 59cm, pour ne pas dire 60cm.

Sympa comme premier poisson de l’année 😉

IMG_20160130_112000.jpg

Plus tard dans l’après-midi, après avoir loupé deux barbeaux, je ferre un gros hotu de 55cm (nouveau record), suivi d’un autre plus petit de 50cm.

IMG_20160130_145913.jpg

Juste avant de partir, nous repérons un belle carpe en train de fouiller le sable à quelques mètres de nous. Promptement, je m’empare de ma petite canne en 1-10g (la Shimano Yasei), ouvre l’agrafe et mets un petit rubber-jig avec une imitation d’écrevisse en trailer. Je lance 5m devant elle, et doucement, fait glisser le leurre tout près d’elle. Elle se décale, et s’approche. Loïs me dit alors : « Cypri, surtout ne bouge plus ». Je m’exécute. Au bout de 5 secondes où le temps semble s’être arrêté, elle s’avance et gobe le jig. Ferrage, puis rush de folie jusque dans les rochers de l’autre côté de la rivière. Je crains vraiment pour ma canne et me demande vraiment comment je vais faire pour la sortir. Quelle puissance dans ce poisson ! En plus il y avait un courant assez soutenu. Il aura fallu être très léger sur le frein pour ne pas me faire exploser. Au bout d’un quart d’heure d’intense combat, je finis par l’échouer sur un rocher. Le combat est gagné, je peux enfin respirer.

Quel poisson magnifique ! En plus prise au leurre avec une canne Light ! Nous l’estimons à 8/10 kg.

IMG_20160130_170812

2016 s’engage de la meilleure des manières avec cette journée inoubliable !

@+

Barbeau et gros hotus en drop-shot

Nouvelle sortie en drop au ver. J’entame très bien avec mon nouveau record de hotu : 53cm !

IMG_20151219_111533

Peu de temps après, nouveau ferrage, et là, ça déconne plus ! On sait de suite à quoi on a affaire, et là, c’est un barbeau. Ça faisait longtemps ! 🙂 Comme à chaque fois, quel combat !!

IMG_20151219_112029

Plus tard, je décroche un gros barbeau de facilement 60cm sur chandelle. Oui oui, vous avez bien lu ! J’ai perdu un barbeau sur une chandelle !!

Pour me consoler de ce magnifique poisson, un tutu de 50cm…

IMG_20151219_143945

Voilà, @+ 🙂

 

Méga hotus en drop-shot

Le hotu. Voilà un poisson dont tout le monde se contrefout. Il faut dire qu’il n’a rien pour lui le pauvre! Des nageoires trop petites par rapport à sa taille, une bouche pour le moins… particulière et conçue essentiellement pour « brouter », un gros museau très étrange , et surtout, une lenteur affolante !! Vous voyez ce que ça fait quand vous ramenez une branche ? Et bien imaginez que cette même branche s’agite un peu de temps en temps, et vous avez le combat d’un hotu.

En ce qui concerne sa pêche, j’ai utilisé le drop-shot avec un petit morceau de ver. Il faut trouver le banc composé d’une bonne centaine d’individus, et lancer dedans. Et là, c’est la touche assurée ! Seulement, le banc ne cesse de se déplacer, et il faut attendre de longues minutes avant de le revoir.

Voici quelques spécimens. lls sont tout de même assez gros.

48 cm pour lui:

IMG_20151205_130113

Un autre non mesuré:

IMG_20151205_125622

Pour ce coup, je me suis fait plaisir ^^ Comme le banc ne tient pas en place, j’ai capturé un premier hotu de 45cm, j’ai maintenu l’épuisette sous l’eau, relancé et en ai fait un autre. Vraiment balèze celui-là, avec ses 51cm et son énorme bide. Je reconnais qu’il s’est relativement bien battu.IMG_20151205_150439

Pas terrible comme poisson, mais quand même amusant à pêcher, et surtout, leur taille est assez impressionnante !

@+ 😉

Magnifique carpe de l’Ardèche

Je suis au bord de l’Ardèche avec deux potes de mon bahut. On a prévu de se faire des barbeaux et des hotus au ver. Soit en drop-shot, soit à fond.

Il y a pas de mal de beaux poissons qui passent au fond, et je les tente à vue avec un montage de pêche à fond assez léger. Un corps de ligne en 25/100, une olive de 8g, une perle, un émerillon à agrafe, un bas de ligne d’1m de fluoro 21/100, et un petit hameçon n°8 sur lequel j’ai loché un petit ver de terre.

Je repère trois gros poissons en fin de pool. Je lance trois mètres en amont du premier des trois qui est aussi le plus gros. Soudain, ça se décale, et gobe le ver.

Je place un gros ferrage, suivi d’un violent rush. Le frein du moulinet est serré quasiment à bloc, mais le poisson arrive quand même à me prendre du fil.

J’avais vu que c’était gros, mais pas à ce point ! Je pensais à un gros barbeau, mais c’est en réalité une belle carpe commune estimée à 5 ou 6kg, et qui dépasse les 70cm.

Quel poisson ! Et surtout, quel combat ! La carpe est vraiment un poisson puissant, et les rushes, ça envoie sévère ! Heureusement que j’étais monté costaud.

Et heureusement aussi que je n’étais pas seul, car ça aurait été la grosse misère pour la sortir !IMG_20151202_135603

IMG_20151202_135635

IMG_20151202_135718

Bien que la technique de la pêche de la carpe ne m’attire pas vraiment, je comprends parfaitement les carpistes !

@+